Des Beaumes* aux Chœurs

Le samedi 8 juillet 2017 à 18h30 dans le temple de Puget

Pour la cinquième année consécutive, la chorale Dònkili do de Puget accueille lors du dernier concert de la saison – le premier ou le deuxième week-end du mois de juillet – deux autres chœurs amateurs.
Lors des trois dernières éditions, cette rencontre inter-chorale a eu lieu dans le cadre des « Musicales de Puget », festival se déroulant sur un week-end complet.
En 2016, ce festival n’ayant pas été reconduit, nous poursuivons pour autant l’aventure de la pratique vocale dilettante.

Après L’Envol de Lauris et le Chœur des Taillades en 2013, l’Entrevoix de Puyricard et le Cantabile de Grans en 2014, le Petit Chœur de Marseille et le groupe Ephata de Villelaure en 2015, Leï Topins de Vernègues et L’Effet Mer d’Istres en 2016, nous aurons le plaisir de recevoir Variasong de Salon de Provence et Nacha Slavianka d’Istres
Pour en savoir plus sur le programme

Vous êtes cordialement invités à venir partager en toute simplicité – l’entrée est libre – ce moment musical dénué de toute autre prétention que celle de respecter notre devise :

Faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

O.K. chorales ?

Musicalement,
Rémi Steichen, chef de cœur

*les Beaumes est le nom d’un quartier du village de Puget sur Durance

Donkili Do, chorale de Puget

La chorale existe depuis le mois d’octobre 2008. Sa création fait suite à une conversation presque anodine entre parents d’élèves et enseignants après une réunion d’informations à l’école de Puget en juin 2008, ce qui pouvait passer alors pour des paroles « en l’air » ou un vœu pieux se concrétisant finalement dès la rentrée scolaire. La demande potentielle s’est révélée forte car dès la première séance, une trentaine de pugétains répondait à l’appel. Des choristes de Lauris, Cadenet, Mérindol et d’autres communes proches nous ont rejoint depuis.

Le « Dònkili do » est un chœur amateur qui à ce titre peut accueillir des chanteurs de tous niveaux, les plus expérimentés comme les purs novices ; tous sont les bienvenus d’où qu’ils viennent, les pugétains sont accueillants. Il est toutefois préférable de nous rejoindre au début de l’année scolaire au moment où nous entamons un nouveau programme.

C’est une formule bambara (langue principale du Mali) qui a donné son nom à la chorale : Dònkili désigne le chant et plus généralement la musique. Do signifie groupe, assemblée et même « rassemblement de fétichistes » (mais nous ne sommes pas une secte pour autant).

La nature du répertoire chanté tient en un seul mot : varié – de la chanson française à la musique liturgique en passant par les chants traditionnels africains.

Comme la plupart des groupes vocaux amateurs, les hommes sont beaucoup moins représentés que le sexe dit « faible », aussi les voix masculines sont-elles particulièrement sollicitées, ténors, barytons ou basses.

Le chef de chœur, Rémi Steichen, exerce par ailleurs la profession de Musicien Intervenant en Milieu Scolaire ( auprès d’enfants de 3 à 11 ans ).

Les répétitions ont lieu chaque semaine dans la salle des fêtes de Puget, le mardi de 20h30 à 22h00. Elles sont interrompues pendant les mois de juillet et août, sauf circonstance exceptionnelle comme la perspective d’un concert par exemple. La seule démarche nécessaire pour participer à cette chorale est l’adhésion à l’association Dònkili Do.

Si le c(h)œur vous en dit…